Résidence in-situ – Petite Bourgogne et Griffintown – Thibault Caron

Accueil / Exposition / Résidence in-situ – Petite Bourgogne et Griffintown – Thibault Caron
Présentée à l’été 2018
Centre culturel Georges-Vanier

Résidence in-situ – 2e édition – Petite-Bourgogne et Griffintown
Photographe : Thibault Carron

La Maison de la photo de Montréal, les Archives de la Ville de Montréal, le Quartier de l’innovation et la Caisse Desjardins du Sud-Ouest de Montréal sont heureux de présenter la 2e édition de la Résidence de création – in situ. Ce programme de résidence unique à Montréal se déroule principalement en extérieur et a pour objectif de documenter les gens et les rues d’un territoire donné.

Ce second chapitre présente le point de vue à la fois documentaire et poétique du photographe Thibault Carron sélectionné afin de nous dépeindre l’actuel Quartier de l’innovation, qui regroupe les territoires Petite-Bourgogne, Griffintown et une partie de l’arrondissement de Ville-Marie. Pour cette résidence, l’approche du photographe consiste en une lecture graphique et énergique de l’arrondissement, témoignant de la vie qui l’anime.  Avec douceur, il a photographié l’emblématique en y insufflant des moments de vie quotidienne et parfois une pointe de surréalisme. Du marché Atwater en passant par le canal, ses images sont une déambulation géographique d’est en ouest mettant en relief la perpétuelle mutation de ce quartier.

Les images contemporaines réalisées en avril et mai derniers sont présentées en parallèle à des photographies d’archives afin de créer un dialogue entre le passé et le présent, articulées autour de thématiques propres au territoire incluant l’évolution du quartier, ses constructions mutantes, l’accès au canal et son embourgeoisement.

« À travers sa grande variété architecturale, allant des usines réaffectées aux condos, en passant par les maisons bourgeoises et les HLM, j’ai essayé de dresser le portrait de ce quartier en perpétuel changement, et au passé chargé d’Histoire. Le portrait de ses habitants, acteurs d’une grande diversité sociale, témoins du déclin des antiquaires et de l’essor des restaurants gastronomiques, et dont la vie palpite depuis toujours au rythme d’une seule et même artère : le canal.  » – Thibault Carron, photographe

Thibault Carron

Thibault a tout d’abord étudié et travaillé plusieurs années dans le domaine financier avant de faire le grand saut en photographie. Après un retour aux études en photographie au Collège Marsan, il co-fonde le blog photo Portraits de/of Montréal inspiré du projet Humans of New-York et travaille comme photographe commercial ainsi que documentaire. Humaniste dans l’âme, il poursuit sa documentation de la vie et des relations humaines à Montréal et à l’étranger, récoltant leurs histoires et leurs visages. Il est né en France et habite Montréal depuis 2006.

www.thibaultcarron.com

Articles recommandés
Contact